Notre corps est une centrale électrique

  • Santé science
toto

S’il on peut dire que l’eau est un capteur d’énergie et un oscillateur à haute fréquence, notre corps, lui, est une sorte de centrale électrique. Nous savons tous ce qui se passe lorsque l’électricité est coupée chez nous ou au bureau : soudainement, nous nous retrouvons dans le noir et plus rien ne marche. De fait, dans notre monde moderne, sans électricité, tout s’arrête. Simplement, il nous suffit de presser le commutateur pour que jaillisse une électricité au bon voltage destinée à alimenter l’ensemble de nos appareils électriques! Il en est un peu près ainsi dans l’organisme.

  • Les minéraux colloïdaux de source naturelle : 

D’origine végétale ou marine, ils sont assimilable à 98%. ils ne peuvent être présentés que sous forme liquide ou ils se trouvent sous la forme de très fines particules. Leur absorptions est 2,5 fois plus grande que celle des minéraux chélatés et 10 fois supérieure à celle des minéraux non organique.. Ils ont une charge négative. Comme la paroi intestinale est chargée positivement, on a en fait un gradient électrique ou magnétique qui concentre ces minéraux vers la muqueuse intestinale et ce sont ces 3 conditions réunies qui les rendent absorbables à un pourcentage élevé.

« Les minéraux colloïdaux naturels sont des étincelles de vie essentielles qui génèrent et entretiennent la production d’électricité dans notre corps. Le corps dépend de ces minéraux afin de réaliser des dizaines de milliers de fonctions biochimiques. Pour que nos corps restent « branchés » et en bonne santé, il faut à tout prix que ces nutriments essentiels à la vie soient constamment remplacés au fur et à mesure de leur utilisation. Ainsi la carence en oligo-éléments électrolytiques (comme le Sodium, le Potassium, et le Chlore) peut-elle être à l’origine de fatigue, de faiblesses musculaires et de perturbations électriques du coeur. Ces « variations de voltage » dans le coeur peuvent y provoquer des arythmies, de la tachycardie ou même un arrêt pur et simple. » Tonita d’Raye

Minéraux d’origine végétale: 

Les micro-organismes présents dans le sol transforment les oligo-éléments inorganiques en une forme utilisable par les végétaux
. Ces derniers absorbent ces minéraux par leurs racines et grâce à la photosynthèse, les transforment en molécules organiques à base de carbone.  Une molécule minérale d’origine végétale est une particule microscopique d’un diamètre moyen de 0,001 micron. C’est pourquoi les complexes minéraux colloïdaux de source végétale permettent au corps de garder un parfait équilibre bio-électrique, essentiel à la santé et sa longévité, car l’organisme les utilise aisément. Ils améliorent aussi de façon notoire la disponibilité et l’assimilation d’autres nutriments provenant de la nourriture, ainsi que des vitamines et autres compléments alimentaires.

Minéraux d’origine marine: 

Comme sur le plan terrestre, des minéraux de forme colloïdale existent grâce aux phytoplanctons présent dans l’eau de mer. Ces derniers absorbent ces minéraux et grâce à la photosynthèse, les transforment en molécules organiques à base de Carbone. A l’instar des plantes terrestres, le phytoplancton est constitué d’organismes photosynthétiques pourvus de chlorophylle grâce à laquelle il peut capter l’énergie solaire. Ces minéraux organique sont 100% assimilable par nos cellules et à des proportions voisines de celles rencontrées dans le milieu intérieur. 

  • Rôle des éléments électro-colloïdaux:

Leur rôle a été récemment établi chez les végétaux d’abord, puis chez les animaux et l’homme. Les oligo-éléments colloïdaux sont des catalyseurs indispensables aux multiples fonctions métaboliques. Leur seule présence suffit à déclencher ou à relancer des réactions chimiques impossibles à obtenir en leur absence, notamment parce que le signal initial est de nature électrique. Polarisés électro-négativement, les colloïdes attirent à eux les toxines et les poisons, contribuant à les extraire de nos cellules. En même temps, ils y déposent le minéral ou métalloïde qu’ils recèlent, réactivant les fonctions cellulaires et renforçant le système immunitaire.

« Aucune des fonctions cellulaires ne peut se produire correctement si l’organisme ne reçoit pas la totalité des minéraux et oligo-éléments. Ces substances sont les constituants de base du monde vivant et de notre corps. »
« Les conditions qui président au développement des maladies dégénératives ont toujours pour origine, à un degré ou à un autre, une déminéralisation plus ou moins sévère de l’organisme. »
Dr Robert La Faye

Les recherches les plus avancées en biophysique et en biochimie moléculaire montrent que les minéraux jouent un rôle critique dans la synthèse de l’ADN et de l’ARN, qui sont à la base des processus de réplication et de duplication de la structure cellulaire. Les carences et subcarences en oligo-éléments électro-colloïdaux provoquent des dysfonctionnements et des ruptures dans les processus de régénération cellulaire.

Une remarque, une question ?