L’Earthing : la reconnexion à la terre

  • bien être Santé
Qui n’a pas vécu ces moments de bien-être et de joie, quand on retire ses chaussures et que l’on glisse pieds nus sur un gazon perlé de rosée? Au contact du sol, notre corps tout entier engage un interaction électromagnétique puissante avec la terre. Se connecter à la terre.. une sagesse instinctive et millénaire, perdue dans nos vies modernes ou nous avons désappris le lien sacré avec le vivant.


Eloge du pied:


Le pied est une merveille physiologique: 20 muscles, 26 os, 107 ligaments et de multiples points énergétiques. Le pied est notre socle. Il est le garant de notre mobilité, de notre autonomies. la plante des pieds est plus riche en terminaisons nerveuses que n’importe quelle autre partie du corps. Ces multiples capteurs nourrissent une riche réponse sensorielle lors de la marche. L’humidité du pied augmente sa conductivité, donc sa capacité à conduire des signaux électriques. Ainsi le pied peut capter et émettre de informations mécaniques, mais aussi électromagnétiques. Il est le lien vital entre l’Homme et la Terre.


Critique de la chaussure:


La chaussure est devenue un emblème du statut social, voire de l’identité. Mais elle prive pourtant l’humain de sa connexion sacrée et nécessaire aux éléments naturels. Elle entrave la bio-ingénierie remarquable du pied. Pour le Docteur William A. Rossi, « une démarche naturelle est bio-mécaniquement impossible pour toute personne qui porte des chaussures. » Il déplore que les podologues et orthopédistes négligent la chaussure comme cause principale des pathologies du pied et que les fabricants ne s’intéressent pas davantage à ce dernier.


Barefooting:


C’est instinctivement que des plus en plus d’adultes retrouvent le chemin de la marche pieds nus. Beaucoup de personnes font du Barefooting sans le savoir. Parmi les bienfaits reconnus, les bénéfiques énergétiques et mécaniques sont bien documentés. Solliciter des zones du pied, habituellement peu mobilisées, entraîne la stimulation énergétique d’organes internes. L’énergie primordiale en provenance de la terre est absorbée notamment par le « point du rein » et transmise au foie, au diaphragme, au coeur, aux poumons, au cerveau..


… et course minimaliste:

Des « chaussures minimalistes » peuvent protéger de la saleté urbaine ou des aspérité du terrain. Mais quand le Barefooter se fait coureur, la rééducation du pied ne suffit plus. Il faut adopter une nouvelle façon de se déplacer; sortir de l’incontournable déroulé « talon – zone médiane – orteils » pour courir sur la pointe des pieds. La course minimaliste a ainsi été découverte par le coureur américain Christopher McDougall. Dans les marathons, les Barfoot Runners se blessent moins et ont une propulsion plus efficace. 


Bénéfice caché:

Le contact  « peau-sol » permet le transfert d’énergie et d’information entre notre organisme et son environnement. le corps humain se comporte comme « une antenne vivante »: électriquement conductrice et magnétiquement sensible. L’homme, une bio-antenne plongée dans un océan de champs électromagnétiques naturels en provenance de la terre.

« Tout ce qui est vivant, y compris les hommes, tire son énergie du champ électromagnétique de la Terre, par ses pieds, ses pattes ou ses racines. » Dr William Rossi.

 

L’Earthing en pratique:


Bien des mystères peuvent être résolus, si l’on considère le corps, non pas sous un angle mécaniste ou chimique, comme le veulent respectivement les médecines occidentales traditionnelle ou moderne, mais sous un angle électrique.
Lors de l’Earthing, l’organisme se recharge en électrons libres qui neutralisent l’oxydation et l’inflammation en une vingtaine de minutes, mais parfois en plusieurs heures. Avec la disparition de la biotension, le corps retrouve un point de référence électrique stable et uniforme. La Terre est à la fois source d’électrons, « bouclier » électromagnétique et métronome vibratoire.

Faire du « peau à peau », avec la terre est simple, naturel et gratuit et sans contre-indication. Mais c’est une hygiène de vie quotidienne à adopter, faute de pouvoir stocker les électrons. C’est pourquoi des dispositifs de « mise à la terre physiologique » ont été développés. Ces technologies permettent  de se connecter à la Terre en toute situation, notamment au bureau, ou pendant le sommeil.

Earthing naturel:


Le corps est relié à la terre par contact direct, ou par un fil de Cuivre relié à une fiche métallique plantée dans le sol. Il se « recharge » à partir des électrons libres de la surface terrestre. La meilleure solution est le contact direct avec le sol en commençant sa journée en marchant pieds nus sur un sol humide pendant 30 / 40 minutes. Si les douleurs se situent vers le haut du corps, il est préférable de s’asseoir, ou de se coucher à même le sol. L’Earthing le plus efficace reste encore de se baigner, en particulier dans la mer, car l’eau salée, riche en oligoéléments, est un milieu super-conducteur. 

Earthing technologique:


Le corps est « mis à la terre » du réseau domestique. Le sommeil est un moment privilégié pour se connecter à la terre, car c’est un temps de régénération cellulaire. Mais les lits surélevés nous ont privés de ce soin naturel.  Un drap d’Earthing, bien utilisé, peut y remédier. Placé sous le drap-housse, il sera connecté à un fil de Cuivre, lui-même relié à une fiche métallique enfoncée à même le sol extérieur de la maison. Le port de chaussures conductrices serait une solution parfaite de Grounding journalier.

Extrait du magazine Nexus n°132
Connexion à la terre, l’Earthing pour se nettoyer et se régénérer.

Une remarque, une question ?

Entrez Captcha ici : *

Reload Image