Une huile d’olive pas si vierge que çà

  • Cuisine Plasma végétal / Sève de Bouleau Santé

Comment choisir son huile d’olive?


Le label « bio » ne garantit absolument pas une huile sans défaut. Les marques bio de grande surface, de type Carrefour Bio, Bjorg, Leader Price Bio et Leclerc Bio Village, sont régulièrement classées par les études comparatives parmi les moins bonnes du marché.

Pour choisir « votre » huile d’olive, l’important est qu’il s’agisse d’une huile vierge extra.

Pourquoi vierge et extra ?


Pour être vierge, une huile d’olive doit :
  • avoir été extraite de façon mécanique (non chimique), par pression à froid ou centrifugation ;
  • contenir au maximum 2 % d’acide oléique.
Pour être vierge extra, elle doit, en plus :
  • contenir au maximum 0,8 % d’acide oléique ;
  • avoir un goût et une odeur sans défauts (ce sont des experts qui le déterminent).
Si vous choisissez une huile d’olive sans les labels « vierge » ou « vierge extra », vous devez savoir qu’elle aura été raffinée pour être désodorisée et décolorée, extraite à l’aide de solvants, chauffée, mélangée avec des huiles bon marché et sans odeur (huile de colza, ou de soja).

Beaucoup de fabricants trichent:


Le problème c’est que la majorité des fabricants trichent sur ce label « vierge extra », pourtant contrôlé par les autorités. Des comparatifs ont déjà révélé des arnaques. En 2012, l’association de consommateurs américains Consumer Reports a évalué 23 huiles d’olive prétendument « extra vierges ». Seules 9 huiles (sur 23) l’étaient réellement…

Tous les deux ans, heureusement, des associations indépendantes de consommateurs et des journalistes d’investigation refont faire des analyses.

Ils recherchent les mauvais goûts suivants, signes d’un mauvais soin apporté aux huiles :
  • rance (signe d’oxydation) ;
  • chromé (les olives ont été entassées trop longtemps avant d’être broyées, elles ont fermenté) ;
  • moisi (contaminées par du bois humide) ;
  • lie (signifie que la pulpe a mal été filtrée).
Eh bien figurez-vous que la moitié des millésimes d’huile d’olive vierge extra ne méritent pas le label « vierge extra » lors des tests !

Les marques qui échouent régulièrement aux tests sont :

– Bertolli

– De Cecco

– Filippo Berio

Les marques qui réussissent le mieux sont :

– Monini

– Puget

– Lesieur

Pour les besoins quotidiens, optez pour l’huile d’olive « vierge extra Classico » de Monini, vendue très peu cher… vous la paierez maximum 7 € la bouteille de 0,75 cL.



Pour une cure, l’huile Colicci:


Pour une cure d’une cuillère à soupe d’une huile d’olive exceptionnelle chaque jour, cette huile-là… c’est une explosion de saveurs en bouche!

Les producteurs:  Raphaël et Babeth Colicci, un couple d’agriculteurs hors-norme qui vit à Saint-Privat, dans l’Hérault.

Les Colicci sont des pionniers de l’alimentation saine en France. Ils ont réussi un miracle à force de courage : planter plus de 1 000 oliviers sur une terre complètement infertile du Larzac.

Ils en ont tiré une huile d’olive qui contient des taux exceptionnellement élevés de polyphénols, ces antioxydants qui font toute la puissance-santé de l’huile d’olive.

Il n’y a pas d’eau sur les pentes de Saint-Privat, donc les oliviers développent des réactions de survie avec une poussée de polyphénols dans les olives pour se protéger.

Quinze ans plus tard, ils ont produit l’huile d’olive verte « Omphacine », la plus riche en polyphénols que vous puissiez trouver.

Les Colicci ont transformé leur domaine de Saint-Privat en petit éden, en créant des enclaves variétales, une succession de conservatoires (vigne, grenade, olivier, amandier…). Cela donne un « sentier des cultures méditerranéennes » qui se visite comme on lit un livre de botanique ! Préparez-vous à la vigne araméenne du Christ ou la grenade du Kirghizstan, qui donne 72 % de jus !

L’huile s’appelle Omphacine et le flacon de 250 mL coûte 19,90 €. Sur leur site ils le conseillent en cure de 21 jours.

 Les principales vertus de l’huile d’olive :

  • elle contient quantité d’antioxydants précieux pour combattre les maladies inflammatoires et le vieillissement prématuré : son acide oléique pourrait réduire les marqueurs d’inflammation, comme la protéine C-Reactive. Un autre de ses antioxydants, l’oléocanthal, a prouvé qu’il fonctionnait comme l’ibuprofène, un médicament anti-inflammatoire courant;
  • elle réduit significativement la pression artérielle. Dans une étude, les patients ont ainsi pu diminuer de moitié leurs médicaments contre l’hypertension;
  • elle agirait contre les caillots de sang qui bloquent les vaisseaux sanguins en cas d’infarctus ou d’AVC;
  • ses antioxydants répareraient les dégâts causés par le stress oxydatif sur les gènes liés au cancer;
  • enfin, une diète méditerranéenne enrichie en huile d’olive permettrait d’améliorer les fonctions cognitives et de réduire le risque de démence.

Extrait de l’article de Rodolphe Bacquet: Alternative Bien être « La meilleure huile d’olive de France »

Une remarque, une question ?

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Abonnez-vous à notre newsletter !