L’extraordinaire pouvoir du cerveau sur notre corps

  • bien être quantique Santé science
Joe Dispenza est diplômé en sciences (biologie cellulaire, neurosciences) et docteur en chiropraxie, conférencier.
Il explique comment utiliser les neurosciences et de la physique quantique pour reprogrammer son cerveau, guérir d’une maladie et mener une vie plus épanouie, comment chacun d’entre nous a un potentiel de grandeur et des capacités illimitées. 
En tant que chercheur, la passion du Dr Joe se trouve à l’intersection des dernières découvertes des domaines de la neuroscience, de l’épigénétique et de la physique quantique. Il utilise ces connaissances pour aider les gens à se guérir des maladies, des affections chroniques et même des maladies en phase terminale afin qu’ils puissent profiter d’une vie plus épanouie et heureuse, ainsi que pour faire évoluer leur conscience. Dans ses ateliers avancés à travers le monde, il s’est associé à d’autres scientifiques pour effectuer des recherches approfondies sur les effets de la méditation, y compris des tests épigénétiques, une cartographie cérébrale avec des électroencéphalogrammes et des tests de champ d’énergie individuel avec une machine de visualisation des décharges gazeuses. 

C’est un maître de la méditation et des états de conscience modifiés. Il a réussi à se guérir d’un problème de dos après un accident qui lui a brisé 6 vertèbres même si le diagnostic médical représentait une chance minime. Il arrive à améliorer, à positiver, à changer la vie des gens en appliquant bien ses techniques, en s’engageant envers soi-même de prendre une décision d’avancer quoi qu’il arrive de sa vie … et en pratiquant assidûment les méditations. 

D’après lui, les cellules nerveuses s’activent ensemble, se relient entre elles. Si nous n’arrêtons pas d’avoir les mêmes pensées et d’effectuer les mêmes gestes, nos circuits cérébraux deviennent limités.

La relation entre le corps et l’esprit doit être bien maitrisée pour que le corps devienne en quelque sorte l’esprit.  Nous devons retirer au corps le contrôle qu’il a sur l’esprit et l’envoyer au cerveau. Pour une personne qui a souffert pendant des années, avec toujours les mêmes pensées, les mêmes gestes,  son corps et son esprit se seront habitués à fonctionner ensemble. Comme elle à l’habitude de ressentir cette souffrance, elle finira probablement par activer les commandes génétiques susceptibles de déclencher une maladie.

Selon les études en épigénétique, en plasticité neuronale et en psycho-neuro-immunologie citées dans ses livres, notre cerveau est malléable et cela s’applique aussi aux gènes. La majorité de nos gènes pourraient être activés ou désactivés par des signaux provenant de leur environnement. Donc si nos pensées, nos émotions et nos réactions sont capables de créer la maladie, elles devraient aussi être capables de créer la santé.

  • L’émotion négative ( peur, etc..) ➦ se transforme en ➦ humeur entretenue pendant des heures ou jours
 
  • L’humeur ➦ se transforme en ➦ tempérament entretenue pendant des semaines ou des mois.
 
  •  Le tempérament ➦ se transforme en ➦ trait de personnalité entretenu pendant des mois ou des années.


Or, les substances chimiques libérées suite à nos réactions émotionnelles « négatives » sont de puissantes substances de survie qui conduisent le cerveau pensant à réagir comme un animal pourchassé qui doit porter toute son attention sur le corps, l’environnement et le temps.

Que faut-il faire pour changer ?
La méditation et le yoga sont conseillés pour « extraire l’esprit du corps ». Ainsi, selon lui, de nouvelles connexions synaptiques, de nouveaux circuits et de nouveaux souvenirs sont alors formés. Alors le passé, présent et futur existent simultanément. C’est comme si nous avions déjà vécue notre futur. Notre corps et notre cerveau, ayant déjà fait l’expérience émotionnelle d’un nouvel état d’être, seraient ainsi reprogrammés.

Le Dr Dispenza décrit cela comme une « intelligence aimante et cet amour intelligent » qui est en nous, qui nous accompagne ; un esprit plus grand que nous, que nous l’appelions « intelligence spirituelle », « force de vie », « esprit universel », « Dieu », « intelligence innée »… Selon lui, c’est cette intelligence qui agit, que ce soit en nous ou à l’extérieur de nous. « Accept, believe and surrender » : telle est la proposition.

Extrait du livre « Devenir super-conscient »:

Expérience du Piano:
 Une équipe de chercheurs d’Harvard s’est penchée sur un groupe de volontaire n’ayant jamais joué de piano et a divisé le groupe en 2. 
> La 1ere moitié s’est entraînée à faire un exercice simple de piano à une main pendant 2h par jour sur une période de 5 jours.
> L’autre moitié a fait la même chose, mais simplement en imaginant qu’ils étaient en train de jouer du piano, donc sans déplacer physiquement leurs doigts.
Les examens cérébraux réalisés avant et après l’expérience ont montré que les 2 groupes ont créé un nombre spectaculaire de nouveaux circuits neuronaux et de nouvelles programmations neurologiques dans l’aire cérébrale contrôlant les mouvements des doigts, alors qu’un des 2 groupes n’a procédé que mentalement. Les personnes qui ont mentalement répété l’exercice avaient créé dans leur cerveau les mêmes traces que si elles avaient fait l’expérience pour de vrai, sans avoir eu à lever le petit doigt. Si l’on plaçait ces personnes devant un piano, au bout de cinq jours de répétition mentale, nombre d’entre elles seraient capable de très bien faire l’exercice imaginé, sans avoir joué physiquement du piano. En imaginant mentalement cette activité chaque jour, elles ont gravé dans leur cerveau les circuits neurologiques les préparant à l’expérience. Elles ont continuellement activé ces circuits grâce à leur attention et leur intention et, avec le temps, il leur est devenu de plus en plus facile de réaliser l’excercice. 

Expérience des poignets plâtrés:   La répétition mentale modifie le cerveau, mais également qu’elle peut transformer le corps par la seule pensée.

Une autre équipe de chercheurs de l’université de l’Ohio a même été jusqu’à plâtrer les poignets de 20 volontaires pendant un mois, pour s’assurer qu’ils ne puissent pas bouger leurs poignets, même sans le faire exprès.
> La moitié du groupe s’est entraînée à faire des exercices à raison de 11mn par jour, 5 jours par semaine, nécessitant d’imaginer qu’ils contractaient les muscles immobilisés de leur poignets, sans donc faire le moindre mouvement. 
> L’autre moitié des sujets, le groupe de contrôle, n’a rien fait.
A la fin du mois quand tous les plâtres ont été retirés, les muscles du groupe ayant réalisé tous les plâtres ont été retirés, les muscles du groupe ayant réalisé les exercices étaient 2 fois plus fort que ceux des sujets du groupe de contrôle.


Expérience du poussin et du robot aléatoire:  L’esprit agit sur la matière:

Le chercheur français René Péoc’h a fait la démonstration du pouvoir de l’intention en réalisant une expérience sur des poussins fraîchement sortis de leur coquille. Lorsque les poussons éclosent, généralement, ils s’attachent à leur mère et la suivent partout. Mais en l’absence de la mère, ils s’attachent à la 1ere chose en mouvement qu’ils rencontrent.  Le Dr Péoc’h a élaboré un robot générateur d’évènements aléatoires spécial. Il a d’abord enregistré les déplacements du robot en l’absence de poussins. Il s’est aperçu qu’au fil du temps, le robot couvrait de manière égale l’espace dont il disposait. Ensuite le scientifique a placé des poussins fraîchement éclos à proximité du robot. Comme prévu, ils se sont attachés à lui, comme s’il était leur mère et l’on suivi tout le long de son parcours. Une foi que les poussins se mettraient à suivre le robot, il les retirait et les plaçait dans une cage sur le côté d’ou il pouvaient voir le robot, sans pouvoir aller vers lui.
L’étape suivante fut surprenant: l’intention des poussins d’être à proximité de ce qu’il pensait être leur mère (en l’occurrence, le robot) a influencé les mouvements aléatoires du robot. Il ne couvrait plus tout l’espace qui était à sa disposition, mais restait dans la moitié la plus proche des poussins. Si les intentions des poussins peuvent influencer les mouvements d’un robot informatisé, imaginons ce que nous pouvons faire lorsque nous cherchons à attirer l’avenir de nos rêves!




(source: quantum-way.com/monde-de-possibles-dr-joe-dispenza-bref; « Devenir super-conscient » Joe Dispenza)

Pour aller plus loin:

Une remarque, une question ?

Entrez Captcha ici : *

Reload Image