Les microzymas qui divisent la médecine.

  • Science
C’est à l’illustre Pr Antoine Béchamp que nous devons la découverte des microzymas en 1858. Le microzyma est une microcellule mesurant entre 30 et 60 nanomètres de diamètre. On en trouve dans l’air, dans la craie et surtout dans tous les êtres organisés (plantes, animaux), au sein de leurs tissus et de leurs humeurs dans lesquels ils jouent un rôle essentiel. Ils construisent des bactéries pour réparer l’organisme en fonction du pH du milieu extracellulaire. Ce sont également eux qui construisent les cellules de l’organisme et le tissu conjonctif.
Le travail d’Antoine Béchamp prouve que ces bactéries sont présentes en tant que résultat et non en tant que cause. Les bactéries évoluent à partir des microzymas qui les construisent de façon à nettoyer les vieux tissus qui se détériorent. Lorsqu’il y a déséquilibre et que le liquide extracellulaire devient acide, toxique et pollué, les microzymas changent alors de forme et deviennent virus, puis bactéries, et finalement levures. Ceux-ci nettoient les détritus, les cellules mortes, les toxines et autres déchets, résultat d’une intoxication. C’est le rôle des bactéries et des microbes.

 Louis Pasteur, a refusé de prendre en compte les microzymas. Ces derniers sont visibles sur le vivant à partir d’un grossissement de 750 et il a donc interdit à ses collaborateurs de dépasser un grossissement de 450.

« Ce ne sont pas les mouches et les asticots qui font les ordures, mais les ordures qui font les mouches et les asticots.. »

La médecine moderne ne traite qu’avec des antibiotiques (anti-vie) et des vaccins qui ne sont absolument pas nécessaires… Puisque ces bactéries sont la conséquence et non la cause. Ce n’est donc pas sur le microbe qu’il faut agir mais sur le terrain de l’individu. Les antibiotiques bloquent le travail des microzymas et ralenti le rétablissement profond.

 ❝ Depuis 150 ans, les autorités ont réussi – et parviennent toujours – à imposer la médecine pasteurienne envers et contre tous. Envers et contre le bon sens, envers et contre la nature elle-même. Mais la nature a toujours le dernier mot.. malheur à qui l’oublie ! Choisir entre Pasteur et Béchamp, c’est beaucoup plus qu’un choix de santé, c’est un choix de vie.❞  – Dr. Ghislaine Lanctôt

(Source: https://maloxxx8.wixsite.com/malonaturo/post/les-microzymas-et-le-polymorphisme-microbien)

Vidéo d’Alain Scohy sur les microzymas :



L’eau de mer et ses 78 minéraux  100% assimilable et dans les bonnes proportions est le support idéal pour travailler le terrain biochimique du corps sans le détruire.

Pour savoir quelle marque d’eau de Quinton je conseille: ICI

Buvez de l’eau de mer et ses 78 minéraux 

Commentaires

  1. 21 mars 2021
    Sonia

    Remettre en question le système médical. Tout le monde doit lire ceci si vous êtes prêt à remettre en question vos croyances. Soyez ouvert d’esprit.

  2. 26 septembre 2022
    LECHEVIN

    Voilà la réponse à cette médecine de maladies qui détruit nos vies,avec tous ce business.Mais cela n’est qu’un maillon,car l’autre est bien la nourriture acidifiante que nous ingurgitons.

    • 26 septembre 2022
      gregoire

      C’est pour cela que l’eau de Quinton est une solution pour supplémenter ses carences minérales et réalcaliniser le terrain.

  3. 1 novembre 2022
    Jour de Pluie • Santé Lumière

    […] notre corps, ce sont les microzymas qui gèrent l’ensemble de l’activité cellulaire. Antoine Béchamp les a mis en évidence en 1858. Ils sont constitués de […]

  4. 15 novembre 2022
    Jour de Pluie – Profession Gendarme

    […] de notre corps, ce sont les microzymas qui gèrent l’ensemble de l’activité cellulaire. Antoine Béchamp les a mis en évidence en 1858. Ils sont constitués de […]

Une remarque, une question ?

picto -semineraliser

Paiement sécurisé
CB/Virement/Chèque

picto -semineraliser

Programme
affiliation
thérapeutes

picto -semineraliser

Commandes expédiées
dans les 24h ouvrées

picto -semineraliser

Besoin d’aide ?
06-31-63-77-29
Lundi-vendredi 9h-19h

Mode de livraison

picto -semineraliser

Abonnez-vous à notre newsletter !