Les aliments Bio ont-ils meilleur goût?

  • cuisine Santé
Plébiscité par les consommateurs, les produits Bio ont envahi les rayons de nos supermarché. Sur son site internet, Agence Bio précise « qu’aucune garantie de qualité gustative n’est actuellement associé aux produits biologiques. » Pour être labellisé Bio, un produit n’a donc pas à être plus beau, coloré, parfumé, ferme, sucré, ni même de meilleure qualité nutritionnelle qu’un autre. Un produit est Bio s’il a été produit selon les règles en vigueur. 
L’agriculture Biologique se distingue de l’agriculture conventionnelle par l’interdiction qui lui est faite d’utiliser des pesticides et autres produits chimiques de synthèse. L’usage ou non du pesticides n’influe pas directement sur la saveur des aliments. Les résidus de pesticides sont imperceptibles à nos papilles. Les plus toxiques peuvent à la longue provoquer des cancers, mais ne génèrent pas de mauvais goûts. S’il y a une vraie différence gustative, il faudra en chercher ailleurs la cause, et se tourner vers la science.


Des études scientifiques :

Une étude de l’Université UCLA en 2016, a montré que les vins biologiques étaient en moyenne mieux notés par les dégustateurs professionnels que les vins conventionnels. Les notes sur 100, qui ont été données aux vins lors de 74000 évaluation réalisées de 1998 à 2009, ont été passés au crible et le résultat est sans appel: les vins Bio obtiennent en moyenne 4,1 points de plus que les autres vins. Les responsables de l’étude pense que cette amélioration gustative est surtout la résultante d’une « amélioration de la composition du sol avec plus de vie – microbes, insectes, abeilles et vers de terre dont l’agriculture à besoin. »
Une autre études de 2014 du British Journal of Nutrition a démontré que les fruits et légumes Bio étaient significativement plus riches en nutriments, notamment antioxydants de type phénols et polyphénols (entre 18 et 69%).
Les chercheurs de l’Université de Newcastle ont démontré en 2016 dans le British Journal of Nutrition que le lait et la viande Bio contenaient plus de minéraux essentiels et d’antioxydants de type Omega-3.


La tomate Bio :


La tomate Bio est un produit fragile, la sélection a surtout porté sur la capacité à résister aux chocs, supporter un long transport et entreposage prolongé en chambre froide. Christophe Brusset les connait bien, il était acheteur dans l’agro-alimentaire et certains membres de sa famille sont cultivateurs. . Les variétés qu’ils cultivent pour leur usage personnel sont de type Coeur de Boeuf ou Rouge de Crimée sont délicieuses; une peau fine avec une chaire délicieusement parfumée et sucrée. Alors que les variétés hybride F1 très épaisse, presque à l’épreuve des couteaux, un rouge vif uniforme, et sont pratiquement sans goût. Lorsque ces tomates vieillissent, elles se ramollissent et pourrissent de l’intérieur bien avant que la peau ne se brise, ce qui les fait ressembler à de petites vessies rouges. Un produit typique de l’agriculture industrielle: beau, résistant, mais insipide.


Conseils : 


Ce n’est qu’en consommant des fruits et légumes sélectionnées pour leur qualité gustative, les plus locaux possible, de saison et récolté à maturité que l’on se régalera. Les producteurs Bio engagés vont dans ce sens, bien que ces critères ne figurent pas dans les cahiers des charges du Bio. C’est bien pour cela qu’il est important d’acheter du Bio chez un producteur ou un distributeur militant, car si le Bio est souvent meilleur gustativement, le Bio industriel pourrait vous décevoir.

Extrait du livre de Christophe Brusset : Les imposteurs du Bio.

Il existe d’ailleurs un lien entre le goût et la valeur nutritive d’un aliment: ICI

Une remarque, une question ?

Entrez Captcha ici : *

Reload Image