le Wi-fi une technologie toxique

  • Bien être Santé Science

L’ Agence Européenne de l’Environnement, le Parlement Européen et de nombreux médecins dans le monde ont décrit le Wi-fi comme une technologie toxique. Le Conseil de l’Europe préconise l’abandon du Wi-fi dans les écoles et recommande depuis 2011 la baisse des seuils d’exposition des antennes-relais de téléphonie mobile.

Explication technique: 


Les ondes Wi-fi de l’ordinateur (mais également du portable, du sans-fil DECT et du Bluetooth) travaillent sur des bandes de fréquences totalement différentes des ondes radio et télévision hertziennes, car ce sont des micro-ondes pulsées sur des très basses fréquences. Le Wi-fi émet sur une porteuse micro-onde de 2,45 Giga Hertz (exactement la fréquence d’agitation des molécules d’eau utilisée dans les fours micro-ondes dont il est issu) une grande densité de fréquences très basses, qui sont “pulsées par saccades”, transmettent ainsi les informations textes, sons et images.
Mais cette technologie est totalement incompatible avec la santé, même à 0,1Volt/mètre. En bref, vous vivez ainsi dans une maison transformée en un grand four à micro-ondes !!! En fait, c’est la nature du signal qui est toxique et non l’intensité du Wi-fi, qui même à très faible puissance, désorganise les processus physiologiques et détruit des structures biochimiques, entraînant la perte d’étanchéité de la barrière hémato-encéphalique, une baisse de production de la mélatonine et d’acétylcholine (maitres du sommeil, de la mémoire, de la concentration…) et des dommages génétiques irréversibles.

 

Le syndrome d’électro-hypersensibilité:


L’effet biologique de ces émissions composites se traduit par une production de protéines de stress avec résonance sur les ondes Delta du cerveau. Plusieurs études ont décrit l’EHS comme un trouble neurologique sans aucun lien avec le psychisme. D’autres études portent même sur les animaux (cigognes, bovins, grenouilles…) et la flore. Les symptômes communs sont l’insomnie, les maux de tête, la perte de concentration et de mémoire, les troubles cardiaques et de l’humeur.
Le Conseil de l’Europe, le Parlement Européen, l’OMS et plusieurs Etats aux U.S.A ont classé l’EHS comme un trouble physiologique et non psychologique. L’OMS, en 2011, a même classé ces ondes en “cancérogène possible”.
De nombreux travaux scientifiques ont démontré que ce type d’onde peut occasionner : le cancer du cerveau, de la thyroïde, de la glande parotide … etc.
Depuis les années 60, les militaires appellent ces effets sanitaires le “syndrome des micro-ondes”.

Pas de reconnaissance officielle mais non couvert par les assureurs :


En Italie, un jugement de Cour d’Appel a finalement établi officiellement un lien de causalité entre téléphone mobile et cancer, mais il va falloir, comme à l’époque du tabac et de l’amiante, effectuer des opérations de matraquage pour remettre en question cette technologie que l’on prétend jusqu’alors inoffensive…

L’amiante avait cessé d’être couverte par les assurances américaines dès 1919, et les ondes de la téléphonie mobile et du Wi-fi depuis le début des années 2000 !  On peut lire dans les polices courantes des compagnies d’assurance des exclusions générales :

– les dommages de l’amiante,
– les dommages du plomb,
– les dommages des ondes électromagnétiques,
– les dommages des OGM.

En Angleterre, Allemagne, Autriche, le Wi-fi a été interdit dans les écoles et le gouvernement allemand recommande depuis 2007 d’éviter le Wi-fi pour raisons sanitaires. (Mais en France on ne risque rien…..). 

Ainsi, en attendant la reconnaissance officielle de sa toxicité, il est recommandé de désactiver le Wi-fi (activé par défaut sur les Box internet) et d’utiliser un câble de connexion filaire. 

Extrait de l’article de Michel Dogna :
https://micheldogna.fr/avez-vous-le-wi-fi-chez-vous/

Une remarque, une question ?

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Abonnez-vous à notre newsletter !