Catégorie : histoire

L’eau de mer et ses bienfaits  au cours de l’histoire, René Quinton, Richard Russel, Hippocrate, Avicenne, Pierre Le grand, Le françois..

SOURCES:

  •  Marie-France Muller  » Minéraux Oligo-éléments colloïdaux » Editions Jouvence. 
  • Jean-Claude Secondé « Quinton La cure d’eau de mer, la mer un docteur! » Editions Cariot d’Or. 
  • Frits H.Julius « bases pour une chimie phénoménologique » Edition IFEMA 
  • Christophe Giacon « Le grand livre des oligo-éléments et sels minéraux » Edition First 
  • Alain Tardif « L’oligothérapie, ces minéraux qui soignent ». Editions Amyris 
  • Binet Claude « Oligoéléments et Oligothérapie » Editions Dangles
  • Site internet: www.lenntech.fr qui recense les effet toxiques des éléments chimiques.

Eau histoire Plasma marin science

L’ingestion d’eau de mer prolonge la survie

D’après Bombard, pour étancher sa soif, on dispose de trois sources possibles : l’eau de mer, le jus de poisson et l’eau de pluie. Dans son esprit, il est donc possible de survivre longtemps avec un équipement minimum pour boire et s’alimenter : un hameçon et un morceau de toile qui sert à la fois à récolter l’eau de pluie et à filtrer l’eau de mer pour récolter du plancton.

histoire Plasma marin

L’eau de mer au cours de l’histoire

Face à ce que certains appellent déjà la mode de l’eau de mer, il faut rappeler que la vie et l’histoire sont un éternel recommencement. L’eau de mer en ingestion pour un usage thérapeutique remonte bien avant René Quinton.

histoire Santé

Pourquoi la médecine actuelle fera marche arrière

René Quinton fut la bête noire des nouveaux médicastres de l’industrie chimique naissante. Soigner l’humanité avec un médicament aussi commun que l’eau de mer, qu’est-ce que cela peut rapporter?

Dans le journal de l’époque « l’Intransigeant » :
« Les travaux de Pasteur apportent une conception de la maladie. Ceux de Quinton nous apportent une conception de la santé. Qu’est-ce qu’un sérum de Pasteur ? C’est un sérum particulier à une maladie et contre cette maladie, un sérum qui attaque un microbe donné et aucun autre. Qu’est-ce que l’eau de mer ? C’est un sérum qui n’attaque aucun microbe particulier, sinon qu’il donne à la cellule organique la force pour lutter contre tous les microbes. »