Aucune trace de cancer dans les océans

  • Histoire Jardinage Minéraux & Oligo-éléments Plasma marin

Dr Maynard Murray est biochimiste, chercheur et docteur en médecine spécialisé en ORL.

« Pourquoi l’homme est-il la proie de maladie dégénérative ? »

Le Dr Murray a cherché des réponses en étudiant divers groupes de personnes centenaires à travers le monde pour déterminer pourquoi ils étaient supérieurs ou physiologiquement différents. Comme il n’a pas pu trouver de différences évidentes, il a commencé à examiner leur environnement et a découvert que ces centenaires vivaient dans des écosystèmes pratiquement isolés. 

Les sols de leurs écosystèmes ont été préservés de l’érosion, entretenus de manière durable sans l’utilisation d’engrais chimiques ni de poisons et, dans de nombreux cas, alimentés par des cours d’eau d’origine glaciaire riches en minéraux. Il a conclu que la réponse devait se trouver dans les sols et la nourriture que ces centenaires produisaient et consommaient. Le Dr Murray s’est demandé combien des 90 substances (du tableau de Mendeleïev) solubles dans l’eau de la croûte terrestre restaient dans le sol et étaient disponibles pour la croissance et le développement des plantes. Il a effectué des analyses des sols et des produits de diverses régions agricoles et a découvert de grandes différences dans la teneur en nutriments et vitamines. Il a également étudié la vie et l’activité microbiennes du sol.

Pas de cancer dans la vie marine:


Il a appris que le cancer ou les tumeurs cancéreuses étaient rarement trouvés dans la vie océanique. Sachant que la mer couvrait autrefois toutes les masses terrestres, il a orienté ses recherches vers l’étude de la vie marine. Le Dr Murray a disséqué des milliers d’espèces dans les mers et n’a trouvé aucune trace de cancer, de maladie cardiaque ou d’autres maladies dégénératives. Le vieillissement cellulaire ne se produit pas dans la vie marine. La composition minérale de l’eau de mer est de plus de 90 éléments hydrosolubles présents dans un équilibre proportionnel constant. Lorsqu’une quantité excessive d’un élément quelconque se déverse dans la mer par érosion ou ruissellement, il tombe au fond de la mer.


Nos sols agricoles, et par conséquent la nourriture qui y pousse, sont sérieusement appauvris en minéraux par le lessivage, l’érosion et la surproduction. Les pratiques agricoles actuelles utilisent seulement 6 à 12 minéraux des 40 minéraux considérés comme essentiels pour une croissance et un développement optimal des plantes. Les cellules sont alimentées en éléments et nutriments fournis par la nourriture. Les éléments critiques deviennent inexistants dans notre corps lorsqu’ils ne sont plus présents dans notre alimentation. 

Le Dr Murray a obtenu des brevets pour ses découvertes concernant l’application de minéraux marins dans l’agriculture et dans la culture hydroponique. Il est l’auteur du livre « Sea Energy Agriculture ».

Une remarque, une question ?

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Abonnez-vous à notre newsletter !